Articles

Affichage des articles du janvier 29, 2018

« Il y a des gestes qui, si on ne les fait pas, existent quand même. »

Image
Tomber amoureux est la pire des pertes de contrôle, une mise à genoux de la vie qui n’engendre qui mièvrerie et troubles de la concentration.
(p. 17)

Avec le temps, l’amour avec Alex a muté en une profonde affection fraternelle dont la première des conséquences est une exclusion pure et simple du sexe puisqu’on ne couche pas avec son frère. L’absence totale de sexualité, cette forme bizarre de désert blanc où j’évolue sans me plaindre, n’a eu aucune influence sur l’équilibre de notre couple qui, plus il ne baise pas, plus il se fait confiance. […] Je m’accommode parfaitement de cette abstinence conjugale puisqu’elle est compensée par quelques escapades qui ne dérangent rien ni personne.
(pp. 16-17)

[…] une fois tous les deux ou trois mois, je m’offre les services d’un escort qui m’aide à satisfaire mon attirance pour ces hommes dont je ne tiens pas à savoir s’ils aiment se vendre ou s’ils sont contraints de le faire. Je leur demande de me maintenir la tête au-dessus de la surface de l’ea…