Articles

Affichage des articles du novembre 27, 2017

Je suis hanté par les eaux.

Image
Sa petite amie était assise par terre à ses pieds. Quand ses cheveux noirs luisaient, je la trouvais magnifique. Sa mère était une Cheyenne du Nord, et elle était belle, avec un profil plus algonquin ou plus romain que mongol, et l’allure belliqueuse, surtout quand elle avait un peu bu. L’une des ses grands-mères au moins était avec les Cheyennes du Nord quand, avec les Sioux, ils avaient battu à plate couture le général Custer et le Septième régiment de cavalerie. Étant donné que c’étaient les Cheyennes qui campaient sur le Little Big Horn, juste en face de la colline qu’ils allaient immortaliser, les squaws des Cheyennes furent parmi les premières à écumer le champ de bataille après les combats. Et donc, l’une de ses ancêtres au moins avait joyeusement passé une fin d’après-midi à couper les testicules des hommes du Septième régiment de cavalerie, opération qui n’attendait pas toujours que les soldats soient morts.
[...] N’empêche que quand ses cheveux luisaient, on était payé de ses…